Comment bien choisir sa literie ?

Gîte, chambres d’hôte ou Airbnb ? Vous voulez accueillir des personnes chez vous et leur laisser le meilleur souvenir possible ? Alors, accordez de l’importance au confort et notamment à celui du matelas.

Quelques conseils pour choisir un matelas de qualité et donner envie à vos visiteurs de revenir dormir chez vous. Arberi vous propose une sélection de matelas d’hôtellerie signé Dorelan et Epeda.

Les + des matelas hôteliers :

C’est la mousse qui encadre le cœur tout autour du matelas. En grande distribution il est de 6 cm contre 11 cm en hôtellerie. La première chose qu’un client fait en arrivant dans un hôtel : s’assoir sur le lit pour enlever ses chaussures et au vu du nombre de passages les bords du matelas doivent être renforcés.

Les matelas destinés à l’hôtellerie sont plus légers, pour faciliter le travail des femmes ou valets de chambre qui les manipulent très régulièrement.

Subissant de nombreux passages, de dormeurs de morphologies différentes, ils se doivent d’être beaucoup plus résistants.

Pour entretenir son matelas, il est fortement recommandé de le retourner au moins une fois par semaine et d’ouvrir la fenêtre de votre chambre chaque matin au moins 15 minutes. L’idéal est d’inverser les extrémités tête et pieds à chaque retournement. C’est pourquoi, la notion de poids est si importante dans l’hôtellerie.

Par ailleurs, les matelas d’hôtellerie sont obligatoirement normés anti-feux.

Trois technologies : le multi-actif , le ressort ensaché et la mousse

Le ressort ensaché

Il s’agit d’un procédé de ressorts indépendants placés chacun dans un sachet relié aux autres.

Cette technologie permet d’absorber le mouvement; si une personne bouge l’autre ne sentira pas ou peu le mouvement, cela s’appelle l’indépendance de couchage. Le ressort est préconisé pour les personnes ayant une forte corpulence, en raison de la structure en acier du ressort plus résistante dans le temps. Plus le nombre de ressorts est important, plus la pression du corps est repartie uniformément sur le matelas en améliorant le confort. Cela augmente également la durée de vie du produit.

 Le multi actif technologie la plus récente

Contrairement au ressort ensaché, le multi actif est composé d’un seul et même ressort qui traverse tout le matelas ainsi que des amortisseurs en mousse placés à chaque croisement du ressort.

Son atout principal : il est indéformable et résistant dans le temps. Cette technologie permet de réduire considérablement le poids du matelas par rapport aux ressorts ensachés et est donc le procédé le plus plébiscité par les professionnels.

La mousse BULTEX NANO

La structure moléculaire originelle des alvéoles a été modifiée, leurs arrêtes sont désormais plus affinées et leur maillage densifié afin de créer une matière à la fois moins dense et plus performant. Les matelas BULTEX NANO sont certifiés OEKO-TEX Standard 100.

A quel moment renouveler sa literie ?

En moyenne tous les 10 ans, non seulement pour l’usure, mais aussi pour des raisons d’hygiène. En effet, nous perdons 40cl d’eau toutes les nuits que le matelas absorbe et évacue, ce qui représente 300 litres par an pour un couple. De plus, nous bougeons environ 40 fois dans une nuit ce qui participe à l’usure du matelas, son renouvellement est indispensable pour notre sommeil et notre santé.

Si vous commencez à sentir les ressorts et que les creux dans le matelas sont excessifs ou alors si vous avez des courbatures au réveil, c’est signe qu’il est temps de changer.

Il est fortement conseillé de renouveler l’ensemble de sa literie, c’est-à-dire sommier et matelas. En effet, mettre un matelas neuf sur un sommier usagé, c’est accélérer l’usure précoce du matelas.

Quel est le critère essentiel d'un bon matelas ?

Un bon matelas doit être suffisament accueillant grâce à une surface d’accueil moelleuse ou équilibrée. Celle-ci permet l’entrée en contact des lombaires, des épaules et des hanches dans la matière, sans point de pression. L’âme du matelas quant à elle varie et s’ajuste à chaque morphologie.

Pour être sûr qu'un matelas vous convienne... Essayez-le !

La première sensation que l’on ressent lorsqu’on s’allonge sur un matelas dépend de son accueil : il peut être ferme, moelleux ou équilibré. Son soutien correspond à l’âme du matelas qui peut être équilibré, ferme ou très ferme.

Afin de faire le bon choix, il faut s’allonger sur le dos en position relachée, c’est à dire avec les jambes et les bras un peu écartés du corps. Le test consiste à croiser et décroiser les jambes.

Si vous vous sentez mieux avec les jambes croisées, c’est le signe que ce matelas n’est pas fait pour vous. Le fait de devoir croiser les jambes pour se sentir à l’aise est la preuve que l’on compense sa position au niveau du bassin.

Conseil

Retournez régulièrement votre matelas, il est conçu pour !

Environ une fois par mois, retournez votre matelas (devant/derrière). 80% du poids du matelas est supporté par le bas du corps (comme ci-dessus). Retourner votre matelas va permettre à la mousse de se réajuster.

RELATED POSTS

COMMENTER